Yann Libessart/MSF
Doctors Without Borders/Médecins Sans Frontières (MSF) teams are a constant presence throughout the camp. MSF provides primary health care and screens for severe signs and cases of malnutrition. Around 75 percent of Yida's population are women and children Angel Muller, nurse *** Local Caption *** Yida.<br/>
Dans l?Etat d?Unity, au nord du Soudan du Sud, MSF fournit depuis octobre 2011 des soins de santé dans le camp de réfugiés de Yida, où sont installés ceux qui fuient les combats entre les forces armées soudanaises (SAF) et le Mouvement pour la libération du peuple soudanais (SPLM-Nord) dans la province du Kordofan du Sud. A partir d?avril 2012, la population du camp a connu une forte augmentation suite à l?arrivée de nombreux nouveaux réfugiés. En mai 2013, 75,000 personnes vivaient à Yida. La saison des pluies débute et MSF se prépare à une augmentation des maladies infectieuses au cours des prochains six mois. <br/>
Entre mai 2012 et mars 2013, 2,784 enfants sévèrement malnutris ont été soignés dans le programme nutritionnel thérapeutique. Pendant cette même période, les équipes MSF ont également effectué près de 90,000 consultations de santé primaire tandis que l?hôpital MSF installé dans le camp a admis près de 3,000 patients, dont les deux-tiers avaient moins de 5 ans. Les pathologies les plus diagnostiquées sont les infections respiratoires, les diarrhées et le paludisme.