Q. Sakamaki
Next to her son, a Sudanese mother is baking a crepe at her house where several family member live, as the majority of Sudanese people live in extreme poverty.
*** Local Caption *** Le 9 janvier 2011, les électeurs du Sud Soudan ont voté à près de 99% pour l¿indépendance. Ce référendum - qui s¿inscrit dans le processus de paix global entre le Gouvernement de Khartoum et le Mouvement populaire de libération du Soudan (SPLM) signé en 2005 - survient au terme de plus de 20 ans de guerre civile dans le Sud. Cette guerre a fait plus de deux millions de morts et entraîné le déplacement de quelque 4,6 millions de personnes.
9 juillet 2011 proclamation de l¿indépendance du sud.
Aujourd¿hui, le Sud Soudan souffre d¿un manque criant d¿infrastructures et la population n¿a pas accès aux soins médicaux de base. En proie à une crise humanitaire et médicale, le pays doit régulièrement faire face à des épidémies, une malnutrition endémique ainsi qu¿à des pics de violence entraînant des déplacements de population.
Présente dans le pays depuis plus de 20 ans, MSF travaille dans l¿hôpital civil d¿Aweil, dans l¿Etat du Nord Bahr El Ghazal depuis 2008. C¿est l¿unique hôpital de l¿Etat pour une population d¿environ 780 000 personnes. Le programme a été lancé pour réduire le taux de mortalité materno-infantile très élevé et répondre aux urgences qui surviennent régulièrement dans la région, telles que des épidémies de méningite ou de paludisme et des pics de malnutrition. Dans le service de pédiatrie et la maternité de l¿hôpital, les équipes médicales de MSF apportent des soins gratuits aux femmes enceintes et aux enfants âgés de moins de 15 ans.
En 2010 environ 37 000 consultations anténatales ont été menées, plus de 3 000 femmes ont accouché à l¿hôpital, 60 854 consultations pédiatriques ont été assurées. Environ 3 675 enfants ont été admis au service pédiatrique, souffrant principalement d¿infections respiratoires ou de diarrhées. Environ 2811 enfants souffrant de malnutrition aiguë sévère ont été soignés