Andre Quillien/MSF
Depuis janvier 2014, MSF travaille dans le centre de santé de Mamadou M’Baiki - situé dans le quartier de PK5, à Bangui - où nous offrons des soins de santé primaire aux enfants âgés de moins de 15 ans. Pendant le pic annuel de paludisme, le centre de santé de Mamadou M’Baiki peut recevoir jusqu'à 800 enfants par semaine. En 2014, sur nos différents projets menés dans le quartier de PK5 (centre de santé + dispensaires mobiles à la grande mosquée et à Kpéténé), nous avons dispensé près de 40 000 consultations (29% de cas de paludisme). <br/>

Since January 2014, MSF has been working in Mamadou M'Baiki health center - located in the PK5 district in Bangui - where we offer primary health care to children under 15. During the annual malaria peak, Mamadou M'Baiki health center can receive up to 800 children a week. In 2014, on our various projects in the PK5 area (health center + mobile clinics at the Grand Mosque and Kpéténé area) we have provided almost 40,000 consultations (29% for malaria cases).
*** Local Caption *** En RCA, le contexte sanitaire est catastrophique, les indicateurs particulièrement dégradés : le paludisme (1ère cause de morbidité et mortalité) est endémique, chaque enfant âgé de moins de 5 ans fait en moyenne deux crises par an. La couverture vaccinale est très basse. Le pays possède la plus haute prévalence de VIH-Sida des pays d’Afrique Centrale (entre 5 et 10% suivant les zones). Le système de santé offre un accès aux soins limité et coûteux, les ressources humaines qualifiées manquent, les problèmes d’approvisionnement en médicaments sont récurrents. Dans ce pays à l’Etat fantôme, les opérations menées par MSF se substituent à celles du ministère de la Santé.<br/>

In CAR, health situation is catastrophic, indicators particularly degraded: malaria (first cause of morbidity and mortality) is endemic, every child under 5 years has an average of two attacks per year. Vaccination coverage is very low. The country has the highest prevalence of HIV-AIDS among the countries of Central Africa (between 5 and 10% depending on the area). The health system offers limited and expensive access to care, skilled medical human resources are lacking, drug supply problems are recurrent. In this country without State, MSF operations substitute those of the MOH.