Malak Shaher/MSF
Since the clashes erupted in Aden on the 19th of March between forces loyal to president Hadi and special security forces - a rebel unit loyal to the former president Saleh - the conflict intensified in Aden and other areas in the South of Yemen, including Ad-Dhale', Lawdar and Lahj. MSF emergency surgical unit received more than 600 patients from March 19 until April 5, but it is more and more difficult for wounded to reach the hospital as roads are often blocked and ambulances stopped, attacked and highjacked.

Depuis que les combats ont éclaté le jeudi 19 mars à Aden entre les forces fidèles au président Hadi et les forces spéciales de sécurité,une unité rebelle fidèle à l'ancien président Saleh, le conflit s'est intensifié à Aden ainsi que dans d'autres zones du sud du Yémen, y compris à Ad-Dhale', Lawdar et Lahj. L'unité chirurgicale d'urgence de MSF d'Aden a reçu plus de 600 patients entre le 19 mars et le 5 avril, mais les blessés ont de plus de plus de difficultés à atteindre l'hôpital, les routes étant souvent bloquées et les ambulances attaquées, confisquées ou braquées.