KRISHAN Cheyenne/MSF
In Niger, they call it the « NR1 », a long stretch of road connecting Maradi, the economic capital of the country, to its large Nigerian neighbour. Every Wednesday, Nigerian traders flock to Dan Issa, a little town along the NR1, to sell their goods in the market. Nigerian mothers take this opportunity to ride along to the health centre where Doctors Without Borders / Médecins sans Frontières (MSF) provides care for sick children.

Au Niger, on l’appelle la « NR1 », une longue bande de bitume qui relie Maradi, la capitale économique du pays, à son voisin nigérian. Tous les mercredis, les commerçants nigérians se déplacent en nombre pour aller vendre leurs produits sur la place du marché de Dan Issa, une petite ville qui borde de la route. Les mamans nigérianes en profitent pour se rendre avec leurs enfants malades au centre de santé de la ville où travaille Médecins Sans Frontières (MSF).