MSF treats victims of sexual violence
Depuis juillet 2014, MSF prend en charge les victimes de violences sexuelles à à l'Hôpital général de Bangui. En trois mois, environ 200 personnes ont reçu des soins (test de grossesse, dépistage des MST et soutien psychologique)<br/> Since July 2014, MSF treats victims of sexual violence at the General Hospital of Bangui. In three months, about 200 people received care (including pregnancy testing, STD screening and psychological support) *** Local Caption *** En RCA, le contexte sanitaire est catastrophique, les indicateurs particulièrement dégradés : le paludisme (1ère cause de morbidité et mortalité) est endémique, chaque enfant âgé de moins de 5 ans fait en moyenne deux crises par an. La couverture vaccinale est très basse. Le pays possède la plus haute prévalence de VIH-Sida des pays d’Afrique Centrale (entre 5 et 10% suivant les zones). Le système de santé offre un accès aux soins limité et coûteux, les ressources humaines qualifiées manquent, les problèmes d’approvisionnement en médicaments sont récurrents. Dans ce pays à l’Etat fantôme, les opérations menées par MSF se substituent à celles du ministère de la Santé.<br/>

In CAR, health situation is catastrophic, indicators particularly degraded: malaria (first cause of morbidity and mortality) is endemic, every child under 5 years has an average of two attacks per year. Vaccination coverage is very low. The country has the highest prevalence of HIV-AIDS among the countries of Central Africa (between 5 and 10% depending on the area). The health system offers limited and expensive access to care, skilled medical human resources are lacking, drug supply problems are recurrent. In this country without State, MSF operations substitute those of the MOH.