Testing for Malaria in Bangui, CAR

Depuis début février, un dispensaire mobile MSF se rend plusieurs fois par semaine à la grande mosquée centrale de Bangui, dans le quartier de PK5, où un millier de déplacés vivent regroupés, n’osant pas se rendre au centre de Santé Mamadou M’Baïki. En mai, 583 consultations y ont été dispensées, dont 93 pour des enfants âgés de moins de 5 ans et 89 pour des cas de paludisme ; 19 victimes de violences ont été prises en charge au cours de ces dispensaires mobiles. Le 21 juin, 526 femmes âgées de plus de 15 ans ont bénéficié de distributions de biens de première nécessité (moustiquaire, natte, savon, couverture…)<br> Since the beginning of February, an MSF mobile clinic goes several times a week at the Central Mosque of Bangui, in the district of PK5, where thousands of displaced people are gathered, not daring to go to the health center Mamadou M'Baïki . In May, 583 consultations have been provided, including for 93 children
Yann Libessart/MSF
Click to hide Text

Médecins Sans Frontiėres/Doctors Without Borders (MSF) has been supporting the Mamadou M'Baïki health center in the PK5 Muslim neighborhood of Bangui since December 2013. In May, MSF treated 687 patients for malaria, which remains a primary public health problem in Central African Republic and the leading cause of death among children. It is transmitted by the bite of an Anopheles mosquito carrying the parasite. In 2012, malaria caused an estimated 627,000 deaths worldwide, but is both preventable and curable when caught in time. MSF carries out its activities in Bangui in the constant shadow of violence and also sends a mobile clinic to the Central Mosque of Bangui to assist those unable to -- or afraid to -- visit the Mamadou M'Baïki health center.

Soutien au au centre de santé Mamadou M’Baïki, quartier musulman de PK5, Bangui. MSF a ouvert ce projet en janvier. En mai, 687 consultations ont été menées pour des patients souffrant du paludisme, 19 enfants malnutris ont été dépistés et référés à Action contre la faim (ACF) et 49 victimes de violences ont été prises en charge. Au 1er juillet, les soins médicaux pour les adultes seront repris en charge par le ministère de la Santé centrafricain. MSF continuera d’assurer des soins pédiatriques gratuits aux enfants âgés de 0 à 15 ans, ainsi que l’approvisionnement, gratuit, en médicaments (pour les adultes et les enfants). Une ambulance disponible 24/7 a été également mise en place et la prise en charge des urgences vitales ainsi que les transferts vers l’hôpital continueront d’être assurés pour l’ensemble des patients. <br> MSF support to the Mamadou M'Baïki health center in the PK5 Muslim neighborhood of Bangui. MSF opened this project in January. In May, 687 consultations were conducted for malaria patients, 19 malnourished children were screened and referred to Action against Hunger (ACF) and 49 victims of violence have been taken in charge. On July 1st, medical care for adults will be taken over by Ministry of Health. MSF will continue to provide free pediatric care to children aged 0-15 years old, as well as free drugs supply (both for adults and children). An ambulance available 24/7 was also set up and vital emergencies and transfers to hospitals will continue to be provided for all patients.
Yann Libessart/MSF
Soutien au au centre de santé Mamadou M’Baïki, quartier musulman de PK5, Bangui. MSF a ouvert ce projet en janvier. En mai, 687 consultations ont été menées pour des patients souffrant du paludisme, 19 enfants malnutris ont été dépistés et référés à Action contre la faim (ACF) et 49 victimes de violences ont été prises en charge. Au 1er juillet, les soins médicaux pour les adultes seront repris en charge par le ministère de la Santé centrafricain. MSF continuera d’assurer des soins pédiatriques gratuits aux enfants âgés de 0 à 15 ans, ainsi que l’approvisionnement, gratuit, en médicaments (pour les adultes et les enfants). Une ambulance disponible 24/7 a été également mise en place et la prise en charge des urgences vitales ainsi que les transferts vers l’hôpital continueront d’être assurés pour l’ensemble des patients. <br> MSF support to the Mamadou M'Baïki health center in the PK5 Muslim neighborhood of Bangui. MSF opened this project in January. In May, 687 consultations were conducted for malaria patients, 19 malnourished children were screened and referred to Action against Hunger (ACF) and 49 victims of violence have been taken in charge. On July 1st, medical care for adults will be taken over by Ministry of Health. MSF will continue to provide free pediatric care to children aged 0-15 years old, as well as free drugs supply (both for adults and children). An ambulance available 24/7 was also set up and vital emergencies and transfers to hospitals will continue to be provided for all patients.
Yann Libessart/MSF
Soutien au au centre de santé Mamadou M’Baïki, quartier musulman de PK5, Bangui. MSF a ouvert ce projet en janvier. En mai, 687 consultations ont été menées pour des patients souffrant du paludisme, 19 enfants malnutris ont été dépistés et référés à Action contre la faim (ACF) et 49 victimes de violences ont été prises en charge. Au 1er juillet, les soins médicaux pour les adultes seront repris en charge par le ministère de la Santé centrafricain. MSF continuera d’assurer des soins pédiatriques gratuits aux enfants âgés de 0 à 15 ans, ainsi que l’approvisionnement, gratuit, en médicaments (pour les adultes et les enfants). Une ambulance disponible 24/7 a été également mise en place et la prise en charge des urgences vitales ainsi que les transferts vers l’hôpital continueront d’être assurés pour l’ensemble des patients. <br> MSF support to the Mamadou M'Baïki health center in the PK5 Muslim neighborhood of Bangui. MSF opened this project in January. In May, 687 consultations were conducted for malaria patients, 19 malnourished children were screened and referred to Action against Hunger (ACF) and 49 victims of violence have been taken in charge. On July 1st, medical care for adults will be taken over by Ministry of Health. MSF will continue to provide free pediatric care to children aged 0-15 years old, as well as free drugs supply (both for adults and children). An ambulance available 24/7 was also set up and vital emergencies and transfers to hospitals will continue to be provided for all patients.
Yann Libessart/MSF
Soutien au au centre de santé Mamadou M’Baïki, quartier musulman de PK5, Bangui. MSF a ouvert ce projet en janvier. En mai, 687 consultations ont été menées pour des patients souffrant du paludisme, 19 enfants malnutris ont été dépistés et référés à Action contre la faim (ACF) et 49 victimes de violences ont été prises en charge. Au 1er juillet, les soins médicaux pour les adultes seront repris en charge par le ministère de la Santé centrafricain. MSF continuera d’assurer des soins pédiatriques gratuits aux enfants âgés de 0 à 15 ans, ainsi que l’approvisionnement, gratuit, en médicaments (pour les adultes et les enfants). Une ambulance disponible 24/7 a été également mise en place et la prise en charge des urgences vitales ainsi que les transferts vers l’hôpital continueront d’être assurés pour l’ensemble des patients. <br> MSF support to the Mamadou M'Baïki health center in the PK5 Muslim neighborhood of Bangui. MSF opened this project in January. In May, 687 consultations were conducted for malaria patients, 19 malnourished children were screened and referred to Action against Hunger (ACF) and 49 victims of violence have been taken in charge. On July 1st, medical care for adults will be taken over by Ministry of Health. MSF will continue to provide free pediatric care to children aged 0-15 years old, as well as free drugs supply (both for adults and children). An ambulance available 24/7 was also set up and vital emergencies and transfers to hospitals will continue to be provided for all patients.
Yann Libessart/MSF
Soutien au au centre de santé Mamadou M’Baïki, quartier musulman de PK5, Bangui. MSF a ouvert ce projet en janvier. En mai, 687 consultations ont été menées pour des patients souffrant du paludisme, 19 enfants malnutris ont été dépistés et référés à Action contre la faim (ACF) et 49 victimes de violences ont été prises en charge. Au 1er juillet, les soins médicaux pour les adultes seront repris en charge par le ministère de la Santé centrafricain. MSF continuera d’assurer des soins pédiatriques gratuits aux enfants âgés de 0 à 15 ans, ainsi que l’approvisionnement, gratuit, en médicaments (pour les adultes et les enfants). Une ambulance disponible 24/7 a été également mise en place et la prise en charge des urgences vitales ainsi que les transferts vers l’hôpital continueront d’être assurés pour l’ensemble des patients. <br> MSF support to the Mamadou M'Baïki health center in the PK5 Muslim neighborhood of Bangui. MSF opened this project in January. In May, 687 consultations were conducted for malaria patients, 19 malnourished children were screened and referred to Action against Hunger (ACF) and 49 victims of violence have been taken in charge. On July 1st, medical care for adults will be taken over by Ministry of Health. MSF will continue to provide free pediatric care to children aged 0-15 years old, as well as free drugs supply (both for adults and children). An ambulance available 24/7 was also set up and vital emergencies and transfers to hospitals will continue to be provided for all patients.
Yann Libessart/MSF
Depuis début février, un dispensaire mobile MSF se rend plusieurs fois par semaine à la grande mosquée centrale de Bangui, dans le quartier de PK5, où un millier de déplacés vivent regroupés, n’osant pas se rendre au centre de Santé Mamadou M’Baïki. En mai, 583 consultations y ont été dispensées, dont 93 pour des enfants âgés de moins de 5 ans et 89 pour des cas de paludisme ; 19 victimes de violences ont été prises en charge au cours de ces dispensaires mobiles. Le 21 juin, 526 femmes âgées de plus de 15 ans ont bénéficié de distributions de biens de première nécessité (moustiquaire, natte, savon, couverture…)<br> Since the beginning of February, an MSF mobile clinic goes several times a week at the Central Mosque of Bangui, in the district of PK5, where thousands of displaced people are gathered, not daring to go to the health center Mamadou M'Baïki . In May, 583 consultations have been provided, including for 93 children
Yann Libessart/MSF
Depuis début février, un dispensaire mobile MSF se rend plusieurs fois par semaine à la grande mosquée centrale de Bangui, dans le quartier de PK5, où un millier de déplacés vivent regroupés, n’osant pas se rendre au centre de Santé Mamadou M’Baïki. En mai, 583 consultations y ont été dispensées, dont 93 pour des enfants âgés de moins de 5 ans et 89 pour des cas de paludisme ; 19 victimes de violences ont été prises en charge au cours de ces dispensaires mobiles. Le 21 juin, 526 femmes âgées de plus de 15 ans ont bénéficié de distributions de biens de première nécessité (moustiquaire, natte, savon, couverture…)<br> Since the beginning of February, an MSF mobile clinic goes several times a week at the Central Mosque of Bangui, in the district of PK5, where thousands of displaced people are gathered, not daring to go to the health center Mamadou M'Baïki . In May, 583 consultations have been provided, including for 93 children
Yann Libessart/MSF
Depuis début février, un dispensaire mobile MSF se rend plusieurs fois par semaine à la grande mosquée centrale de Bangui, dans le quartier de PK5, où un millier de déplacés vivent regroupés, n’osant pas se rendre au centre de Santé Mamadou M’Baïki. En mai, 583 consultations y ont été dispensées, dont 93 pour des enfants âgés de moins de 5 ans et 89 pour des cas de paludisme ; 19 victimes de violences ont été prises en charge au cours de ces dispensaires mobiles. Le 21 juin, 526 femmes âgées de plus de 15 ans ont bénéficié de distributions de biens de première nécessité (moustiquaire, natte, savon, couverture…)<br> Since the beginning of February, an MSF mobile clinic goes several times a week at the Central Mosque of Bangui, in the district of PK5, where thousands of displaced people are gathered, not daring to go to the health center Mamadou M'Baïki . In May, 583 consultations have been provided, including for 93 children
Yann Libessart/MSF